Carnavals Antillais / carnaval-de-fort-de-france-neg_gwo_siro
photographies et textes de Marc Deville

Nèg gwo siro :
Seul ou Par petits groupes, ils s'enduisent de sirop de batterie et de charbon de bois. En parcourant les rues durant le carnaval de la Martinique, ils s'amusent à effrayer le public ou font mine de salir les spectateurs. Ils s'occupent parfois de faire la circulation. On pourrais associer l'apparence extrême du neg gwo siro , au travail salissant des anciens coupeurs de canne à sucre. En effet, la composition de leur enduits épais pour carnaval, ce retrouve dans les étapes de transformation de la canne. Le sirop est le produit du sucre , le charbon vient des roseaux brûlés après l'extraction de leur jus.L'aspect dénudé du Neg Gwo Sirop pourrait encore évoquer le pauvre diable de créole, capable de travailler dur sans grande contrepartie.

Précédente Accueil Suivante

carnaval-de-fort-de-france-neg_gwo_siro

carnaval-de-fort-de-france-neg_gwo_siro.jpg